Ad Astra de James Gray

Repoussé à plusieurs reprises, espéré pour le dernier Festival de Cannes mais jamais parvenu, le nouveau film de James Gray s’est fait attendre. Voilà enfin Ad Astra et sa beauté est à la hauteur du profond mystère dans lequel il plonge le spectateur.

La Favorite de Yorgos Lanthimos

Sans titre La rencontre entre Yorgos Lanthimos et le film d’époque était de ces rêves qui ne nous avaient pas encore traversé l’esprit, mais qui semblait en vérité évidente. Arrivé au stade terminal de son système avec le pénible Mise à mort du cerf sacré, Yorgos Lanthimos avait fini par se perdre en de froidesLire la suite « La Favorite de Yorgos Lanthimos »

Une Affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda

La liberté des autres Le nouveau film de Hirokazu Kore-Eda s’ouvre sur une scène de vol. Deux personnages, un homme et ce que l’on suppose alors être son fils, errent dans un supermarché. Un langage secret s’instaure entre eux, les mains dessinent le plan d’action, les positionnements de chacun ont été réfléchis. Un geste d’encouragementLire la suite « Une Affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda »

Les Veuves de Steve McQueen

Couronné d’un succès public et critique avec 12 Years A Slave en 2014, lui ouvrant un avenir sans limites dans le paysage hollywoodien, Steve McQueen s’était jusque là, à l’exception de Shame, fait le chantre d’un cinéma historique solennel, réaliste et sans concessions dans la captation de l’innommable et d’individus investis corps et âme dansLire la suite « Les Veuves de Steve McQueen »

First Man de Damien Chazelle

Rest in space Avec à peine trois films auxquels se référer, beaucoup de textes et autres documents ont tenté de nommer le cinéma de Damien Chazelle, de lui assigner des qualificatifs pour en circonscrire la violence, la viscéralité, peut-être aussi pour cerner sa volonté à montrer des personnages s’abandonner à des quêtes impossibles et àLire la suite « First Man de Damien Chazelle »

Amanda de Mikhaël Hers

Elvis has left the building Dans les premières minutes d’Amanda, le personnage éponyme, qui est une petite fille de sept ans, demande à sa mère le sens du titre du livre qu’elle lit, Elvis has left the building. Cette dernière lui explique que c’est une expression en anglais, se référant à un moment particulier àLire la suite « Amanda de Mikhaël Hers »

[Interview] Caroline Poggi et Jonathan Vinel au FIFIB 2018 : « Le groupe existe comme un remède au monde »

De l‘Ours d’Or au festival de Berlin pour leur premier court-métrage Tant qu’il nous reste des fusils à pompe jusqu’à la présentation de leur premier long-métrage Jessica Forever au Festival International du Film Indépendant de Bordeaux il y a quelques jours, seulement quatre années se sont écoulées pour Caroline Poggi et Jonathan Vinel. Entre-temps, troisLire la suite « [Interview] Caroline Poggi et Jonathan Vinel au FIFIB 2018 : « Le groupe existe comme un remède au monde » »

Jessica Forever de Caroline Poggi et Jonathan Vinel

Leur monde ou rien Il s’agira encore de filmer un groupe pour Caroline Poggi et Jonathan Vinel. Comme dans leurs courts, Tant qu’il nous reste des fusils à pompe ou After School Knife Fight, les deux jeunes cinéastes mettent en image la vie d’une tribu, unie par une colère commune, qui se changera lentement enLire la suite « Jessica Forever de Caroline Poggi et Jonathan Vinel »

Ultra Rêve de Caroline Poggi, Jonathan Vinel, Yann Gonzalez et Bertrand Mandico

Entre dans la transe – un texte à propos de After School Knife Fight Quelques minutes avant de pénétrer la fantasmagorie de Ultra Rêve, Caroline Poggi avait prévenu : il serait important de se faire confiance, de se donner confiance, pour entrer dans la transe de cette anthologie de cinéma pas tout à fait commeLire la suite « Ultra Rêve de Caroline Poggi, Jonathan Vinel, Yann Gonzalez et Bertrand Mandico »

The House That Jack Built de Lars von Trier

Faire acte de repentance Les dernières années, et ce depuis au moins Melancholia et ses propos controversés lors de la conférence de presse du Festival de Cannes, ont été plutôt houleuses pour Lars Von Trier. S’il a pu venir à bout de son Nymphomaniac, projet de cinéma titanesque de plus de cinq heures, ébouriffant sansLire la suite « The House That Jack Built de Lars von Trier »

Section 99 de S. Craig Zahler

Les douze travaux de Bradley Lui qui a tout juste entamé la tournée des festivals pour présenter son troisième long-métrage en quatre ans (Dragged Across Concrete avec Vince Vaughn et Mel Gibson en têtes d’affiche, sans date de sortie en France pour le moment), S. Craig Zahler faisait déjà montre il y a un anLire la suite « Section 99 de S. Craig Zahler »